Nautile Conseil participe à Transformons la France spéciale Normandie

Retour sur le coup d’envoi de la tournée « Transformons la France au cœur des régions », qui s’est tenu le 13 octobre dernier à Rouen, en partenariat avec CCI France et Business France.

Cette tournée est placée sous le signe de la souveraineté économique et de l’accélération de la transition écologique, avec une question cruciale : Comment reconstruire un appareil productif en s’appuyant sur des filières et des entreprises pour rattraper notre retard, et reconquérir notre indépendance dans des secteurs-clés tels que l’énergie, l’économie de la santé ou l’alimentation.

Le contexte exceptionnel de crises (énergétique, tensions internationales, transitions numérique, environnementale et sociétale) entraine la montée des risques, alors même que la visibilité fait défaut, et appelle les régions à relever les défis pour construire une économie plus compétitive et durable.

« Il faut avoir le pessimisme de l’intelligence et l’optimisme de la volonté » Antonio Gramsci.

La Normandie était mise à l’honneur en tant que première région industrielle de France. Avec 23% de son PIB lié à l’activité industrielle, ce territoire dispose d’atouts puissants et engage des actions pour s’inscrire dans cette dynamique de changements radicaux de modèle économique à brève échéance.

Les six tables rondes ont regroupé différents acteurs politiques et économiques qui s’impliquent dans la compétitivité normande, et qui sont moteurs d’une conversion à l’économie post-carbone.

Au centre des débats : les enjeux de cohésion et de synergie, essentiels pour créer des écosystèmes normands résilients et attractifs.

Avec mise en lumière de différentes initiatives et projets pour illustrer la Transformation, la Transition, et les Talents à l’échelle régionale, ainsi que les atouts normands en matière de :

  • Logistique inscrite dans la stratégie nationale bas carbone (SNBC) : Haropa et l’axe Seine comme supports d’un fret décarboné et d’une logistique massifiée avec des infrastructures fluviales et ferroviaire à haut débit, qui irriguent un interland interrégional ;
  • Energie verte et recyclage leviers de la réindustrialisation et de l’économie circulaire : l’éolien et l’hydrogène pour une électricité durable ; la filière plastique vecteur du recyclage des déchets issus de l’industrie et pour l’industrie ;
  • La pharma et les bio /medtech : non pas seulement relocaliser du façonnage dans une région qui est déjà la 2è région française pour la production de médicaments, mais ancrer des outils industriels sur le long terme, capables de produire, d’attirer les talents, de former et d’implanter leur propre R&D ;
  • Les filières de formation aux métiers d’avenir : attirer durablement les compétences en facilitant la découverte et en accompagnant le parcours des jeunes pour qu’ils saisissent les opportunités de carrière offertes par l’industrie.